nouveau dpe 2021

Le Diagnostic de Performance Énergétique 2021

Qu'est ce qui a changé depuis le 01 Juillet 2021 ? Et aussi depuis le 4 Octobre ?

Introduction au changement : 

Le principe est que le bâtiment ou la maison à bâtir doivent être "passifs" c'est à dire qu'ils n'utilisent pas d'énergie transformée artificiellement pour se chauffer mais arrivent par des moyens naturels à s'isoler du froid, à se rafraichir en été et pourquoi pas à produire de l'eau chaude. C'est possible avec des panneaux photovoltaïques, mais aussi en remplaçant la Pompe À Chaleur (PAC) par un simple auvent et des volets fermés en été, et une bonne isolation des murs, de la toiture et des fenêtres pour toutes les saisons.

Le feu de bois dans la cheminée fait son grand retour !

Finalement cela revient un peu à faire comme si toutes les innovations thermiques électriques ou fossiles n'avaient pas existées, repasser à la simplicité pour ce qui peut l'être, tout en introduisant des innovations respectueuses de l'environnement, que sont les panneaux photovoltaïques, et tous les systèmes permettant de récupérer les matières potentiellement perdues.

Tout cela pousse l'immotech à imaginer des systèmes de transport de l'énergie à l'intérieur des murs, parfois même pour le quartier entier, les doter de systèmes de programmation et de veille, travailler sur la rétroingénierie pour éviter au maximum le gaspillage.

Bref, nous allons vers la smart city, le smart building, la maison smart.

Il y a encore un énorme fossé qui nous sépare de cette réalité future : les anciens immeubles ont parfois déjà du mal à réparer les systèmes existants, tant les coûts sont élevés. Quant à les remplacer totalement avec tout ce que cela comporte en terme de travaux, d'aménagement et de maintenance, aux prix d'un appareillage technologique très onéreux, il faudra probablement des aides de l'État pour y parvenir.

Alors, on a mis en place un palliatif en attendant : le nouveau DPE ! (valable 10 ans)

Voici ce que nous en dit Christophe Dragoni, diagnostiqueur chez Azura CD DIAG à Nice :

(À l'heure où nous écrivons d'ailleurs, les changements annoncés par Christophe ont bien eu lieu, cf la fin de notre article)

GC : Christophe, en quoi consiste ce nouveau DPE ?

C : c'est un DPE qui est plus approfondi, plus technique aussi. Dans la mesure où avant, on se contentait de vérifier l'existant, aujourd'hui, on enquête sur l'existant. On doit pouvoir vérifier si les rénovations sont récentes, indiquer les références des isolations... Le compte-rendu est donc plus fourni mais aussi plus compliqué à réaliser. Les points de contrôle se sont étoffés.

Quand je fais un diagnostic, le propriétaire n'est pas toujours présent pour retracer l'histoire de son appartement ou de sa maison, ou il n'a pas toujours les factures. Si les travaux ont été réalisés avant lui, il n'a aucun moyen de retracer l'origine des matériaux.


GC : alors comment peux-tu compléter correctement le DPE ?

C : avec l'aide des syndics notamment, comme ça a toujours été le cas. Mais il en ressort quelque chose d'assez inattendu qui me laisse penser que ce DPE sera probablement revu. Les indices des étiquettes sont plus larges qu'avant, ce qui fait que beaucoup de logements reviennent en F et G, G étant considéré comme un logement "insalubre" quasiment. C'est le cas pour toutes les constructions datant d'avant 1975. C'est pourquoi ces bâtiments ne peuvent être scorés actuellement.


GC : Quelles sont les conséquences ?

C : Pour les propriétaires, c'est un choc. Parfois je vois des retraités qui ont un appartement en location pour compléter leur retraite. Ils arrivent à assumer les petits travaux mais des travaux aussi importants, c'est hors de leur portée. Des propriétaires mal intentionnés peuvent aussi décider de passer outre, au détriment des locataires.


GC : Ce nouveau DPE ne change pas les gens, mais essaye de faire bouger les mentalités. Justement, quelles sont les obligations pour les propriétaires en F ou en G ?

C : En F et G on doit remettre aux normes sinon on ne peut pas louer ni vendre correctement. Nous ou les agents immobiliers pouvons faire des préconisations, mais nous ne pouvons rien forcer.


GC : et pour les diagnostiqueurs, quel impact ?

C : notre responsabilité est plus engagée juridiquement. On court aussi toujours le risque qu'un contre-diag soit demandé et que selon les appareils de mesure, on ne tombe pas d'accord. Il réside un risque supplémentaire. À mon avis ce DPE est très bien pour les bureaux d'études.

Il conclura en nous disant qu'il faut opter pour un bon comportement, pour une bonne cause.


Et les derniers infos sont les suivantes : au 1 Novembre la classification des bâtiments construits avant 1975 va être revue car effectivement, trop d'entre eux étaient classifiés comme insalubres, puisque ne répondant plus aux normes en vigueur.

Donc, les logements classés en F et G seront systématiquement réédité sans frais et les logements en D et E le seront aussi sans frais mais à la demande.

📍Quid de la chaudière au fuel en copropriété, alors que son usage sera proscrit dans les maisons individuelles dès 2022 ? 

📍Quid de l'isolation des toitures quand aujourd'hui on demande du photovoltaïque ou du végétalisé ? 

Il s'agira là d'un DPE collectif, dont le déploiement sera le suivant :

🟢À partir du 01 juillet 2021 et jusqu'au 31 Décembre 2023 : seront concernés les bâtiments collectifs possédant un système de refroidissement ou de chauffage collectif, en monopropriété donc non soumis au statut de lacopropriété, quelle qu'en soit la désignation.

Pour les bâtiments d'habitation hors copropriété ou en copropriété, s'ils possèdent un système de chauffage ou de refroidissement collectif, ils sont concernés sauf s'il y a plus de 50 lots et que le permis a été déposé avant le 01 juin 2001 : ceux-là ne sont pas concernés par le DPE collectif.

🟢À partir du 01 Janvier 2024 : tout bâtiment d'habitation collective devra disposer d'un DPE, avec ou sans système de chauffage collectif. Pour tout bâtiment dont le permis a été déposé avant le 01 Janvier 2013. Ce DPE Collectif sera valable 10 ans, sauf si un DPE réalisé après le 01 Juillet 2021 classe l'immeuble en A, B ou C.

Pour l'habitation individuelle, le DPE trop restrictif actuel, revu et corrigé, va permettre à ceux classés D,E,F et G de refaire éditer un nouveau DPE gratuitement. 

Chers propriétaires, pour savoir si vous devez refaire votre DPE, appelez Gestion Cassini. Car tous ceux réalisés entre 2012 et 2017 seront à refaire en 2022.

Retour